Rejoignez-nous !

Sport de Combat

Mondiaux de judo 2021 : Clarisse Agbegnenou en quête d’un cinquième sacre

Clarisse Agbegnenou en quête d’un cinquième sacre aux Mondiaux de judo qui débutent ce dimanche 6 juin 2021 à Budapest.

Plus encore peut-être que pour les autres combattants et combattantes engagés à Budapest, l’objectif N.1 d’Clarisse Agbegnenou se situe à Tokyo, où la judokate française la plus titrée de l’histoire sur la scène mondiale (4 titres mondiaux et 5 européens) tentera de décrocher l’or olympique qui manque à son extraordinaire palmarès.

Mais même curieusement positionnés à proximité immédiate du rendez-vous olympique, même en l’absence de plusieurs grands noms de la discipline, ces Mondiaux hongrois, qui se disputeront en public à la Laszlo Papp Arena (jusqu’à 3.000 spectateurs autorisés par jour), ne sont pas dénués d’enjeu.

Clarisse Agbegnenou

« L’objectif principal ce sont les Jeux et on a intégré ces +Monde+ dans la préparation olympique. Mais quand tu arrives avec une équipe, l’idée c’est de claquer le maximum de médailles », a assuré en conférence de presse Larbi Benboudaoud, directeur de la haute performance et patron des Bleus.

Cette volonté est illustrée par la présence à Budapest de cinq athlètes qui doubleront Mondiaux et JO, deux chez les garçons après le forfait de Guillaume Chaine annoncé samedi (Kilian Le Blouch en -66 kg et Alexandre Iddir en -100 kg) et trois chez les filles avec Shirine Boukli en -48 kg, Madeleine Malonga en -78 kg et Clarisse Agbegnenou en -63 kg.

Clarisse Agbegnenou

Comme Malonga et Agbegnenou, Marie-Eve Gahié (-70 kg) défendra de son côté son titre mondial, même si la sélection pour Tokyo lui a échappé au profit de Margaux Pinot dans une catégorie où les Bleues occupent les deux premières places mondiales.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Publicité

A VOIR

Plus d'infos Sport de Combat