Rejoignez-nous !

Tennis

Masters 1000 de Rome : Rafael Nadal file en demies

Rafael Nadal a décroché ce vendredi 14 mai 2021, sa place en demi-finales au Masters 1000 de Rome face à Alexander Zverev.

Rafael Nadal : Une semaine après avoir perdu pour la première fois sur terre battue contre l’Allemand (6e mondial), l’Espagnol, tête de série N.2, a cette fois dicté sa loi (6-3, 6-4) en deux heures.

Après ses éliminations précoces aux Masters 1000 de Monte-Carlo et Madrid, à chaque fois en quarts de finale, Rafael Nadal confirme sa montée en puissance à l’approche de Roland Garros avec un match très solide où il n’a laissé que peu d’espoirs à Zverev.

Après son marathon de près de 3h30 jeudi contre le Canadien Denis Shapovalov, où il avait beaucoup couru derrière le score, Nadal a cette fois pris les choses en main d’entrée en breakant l’Allemand sur ses deux premiers jeux de service pour mener 4-0.

Rafael Nadal

Zverev, sacré la semaine dernière à Madrid, a alors tenté de réagir, en se montrant plus agressif. Mais trop tard pour empêcher « Rafa » d’empocher la manche, malgré une lourde chute, sans conséquences, après s’être pris le pied sur une ligne en glissant.

-Rafael Nadal-

Dans le second set, Zverev a maintenu la pression mais il est tombé sur un roc: Rafael Nadal a d’abord brillamment effacé trois balles de break contre lui (à 1-2, 0-40) avant de chiper dans la foulée le service de l’Allemand. Grâce à une défense intraitable et une précision retrouvée, après les erreurs de jeudi contre Shapovalov.

Cet avantage, Nadal ne le lâchera plus, non sans sauver trois nouvelles de balles de break sur le dernier jeu avant de conclure sur sa première balle de match.

« J’ai joué un match solide, avec peu d’erreurs, c’est une victoire importante pour moi », a savouré Nadal.

Rafael Nadal

« Les conditions étaient différentes de Madrid, j’ai davantage pu contrôler le match », a-t-il ajouté, se félicitant « d’être encore là, en forme, après la bataille » des huitièmes contre le Canadien.

« Rafa », recordman des succès à Rome (9 en 11 finales) rencontrera en demi-finale l’Américain Reilly Opelka (47e), l’invité surprise du dernier carré, doté d’un service terrible avec sa stature de géant (2,11 m).

« C’est un grand serveur, un service quasiment impossible à retourner, on verra… Il faudra être patient », a estimé Nadal.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Publicité

A VOIR

Plus d'infos Tennis